Livraison gratuite dès CHF 150
Retour gratuit sous 100 jours
Centre d'aide
Magazine

Comment bien choisir son casque de vélo ?

Partager

Comment choisir son casque de vélo ?

 

Que vous pratiquiez du vélo en ville pour aller faire vos courses, pour gravir le col du Chat, lors d'un triathlon, ou encore pour dévaler les sentiers en montagne, votre casque de vélo aura des particularités et des technologies bien différentes, ainsi qu'un design spécifique. Les pratiques étant très différentes les unes des autres et les attentes qui en découlent aussi, il est donc tout naturel de trouver des casques de vélo très différents les uns des autres. Si une piqûre de rappel quant à la sécurité qu’apporte le port du casque de vélo n’est jamais de trop, il semble également important de comprendre comment bien choisir son casque de vélo. Construction, matériaux, technologies utilisées... : dans cette article, nous vous expliquons tout ce qu'il faut savoir pour bien choisir son casque de vélo

 

Bien choisir son casque de vélo : composition de base d’un casque de vélo

Comment choisir son casque de vélo ?

 

Pour bien choisir son casque de vélo, il est indispensable de comprendre comment se compose ce dernier. Ainsi, un casque de vélo est composé de 3 éléments, à savoir une coque extérieure, une coque inférieure, et des sangles de réglage, molettes et coussinets.

La coque extérieure, comme son nom l’indique, est la partie externe du casque de vélo. Bien choisir son casque de vélo signifie posséder une coque extérieure qui vous protège suffisamment des chocs. Une coque extérieure peut être composée de PVC, polycarbonate, ABS, voire même être renforcée par des pièces en carbone. Souvent, la coque extérieure est agrémentée d’un vernis de protection, afin de protéger votre casque de vélo des rayures et éclats.      

Le deuxième élément d’un casque de vélo est la coque interne. Pour bien choisir son casque de vélo, il est important de s’attarder sur celle-ci, car c’est elle qui assure la majeure partie de la protection de votre tête. Ainsi, la coque interne est fabriquée à partir de perles de polyester, qui seront moulées pour correspondre parfaitement à la coque extérieure, dans laquelle elle sera soudée. Il est possible de choisir son casque de vélo avec une coque interne composée de kevlar, aramide, nylon ou carbone mélangé dans le polystyrène, pour plus de résistance et de protection.

Enfin, les sangles de réglage, les molettes et éventuellement les coussinets sont les éléments qui viennent compléter votre casque de vélo. Pour choisir son casque de vélo, il convient de choisir un casque de vélo confortable : c’est là qu’interviennent ces dernières composantes, qui vont vous permettre de régler et d’ajuster plus ou moins facilement votre casque de vélo à votre tête.

Maintenant que vous vous représentez, dans les grandes lignes, la construction d'un casque de vélo, nous allons, à présent, rentrer dans le vif du sujet, à savoir décortiquer les critères de sélection pour bien choisir son casque de vélo. Si ce dernier sert à protéger votre tête, il est composé de nombreuses technologies et d'accessoires, bien spécifiques selon la pratique. 

 

Bien choisir son casque de vélo : les critères à prendre en compte

 

Choisir son casque de vélo

 

Les différentes technologies

Si l’on souhaite bien choisir son casque de vélo, il faut avant tout choisir un casque de vélo qui protège suffisamment des potentiels impacts que l’on pourrait subir. A ce titre, il existe 3 méthodes de fabrication principales pour un casque de vélo

La première méthode est la méthode dite classique, au cours de laquelle les perles de polyester qui composent la coque interne sont mélangées à de la vapeur en vue de gonfler suffisamment, pour ensuite venir épouser la forme du moule qui leur est dédié. Il n’est pas rare de choisir son casque de vélo fabriqué avec cette méthode, car elle est la moins coûteuse, et cela se répercute ainsi sur le prix final du produit, souvent bien moins cher que ses confrères. 

La seconde méthode, la plus répandue, est la fabrication in-mold du casque de vélo. Cette technologie est plus élaborée et permet ainsi une meilleure résistance tout en offrant plus de légèreté. La grande différence avec la première méthode se situe au niveau de l'assemblage entre la coque interne et la coque extérieure. En effet, la coque extérieure (souvent en polycarbonate) est directement moulée avec la coque intérieure durant la phase d'injection du polyester. Cela permet donc de gagner en rigidité et en robustesse. Lors d'un impact, cette construction permet aussi de mieux diffuser l'impact sur une plus grande partie du casque de vélo

Enfin, la dernière méthode est la technologie MIPS (Multidirectional Impact Protection System) ! Les casques de vélo, dotés de la technologie MIPS, offrent une protection optimale de votre tête. En effet, après plus de 20 années de recherche, la technologie MIPS a pour principe d'imiter le rôle du liquide céphalo-rachidien dans lequel se trouve notre cerveau. Lors d'un impact, au lieu d'absorber ce dernier sur le point de choc, la technologie MIPS va permettre d'absorber l'impact en faisant glisser le crâne le long de la calotte et dissiper l'énergie accumulée. 

 

#1. La ventilation

Pour éviter de se retrouver avec la tête mouillée rapidement (rien de plus désagréable que de subir l'effet sous-pape) voire en surchauffe lorsque vous faites un effort, il est crucial de choisir son casque de vélo avec une bonne ventilation. En général, la ventilation se fait à l’aide de trous d’aération réalisés sur le casque de vélo. Pour choisir son casque de vélo avec une bonne ventilation, le principe est simple : plus il dispose d’aérations, plus sa capacité de ventilation sera meilleure. Toutefois, une bonne ventilation nécessite également de choisir son casque de vélo à la bonne taille : lorsque les mousses intérieures sont écrasées car l’ajustement est mauvais, l’aération sera donc partiellement bouchée et ainsi bien moins efficace. Aussi, il est possible de choisir son casque de vélo avec une protection des aérations avant à l’aide de textile, ce qui permet d’éviter que les moustiques et autres insectes ne s'infiltrent dans les trous lorsque vous roulez.

 

#2. La mousse

Pour bien choisir son casque de vélo, le ressenti au niveau du confort est important. La mousse présente contre la coque interne sert justement à apporter plus de confort mais également un meilleur ajustement. Il est utile de choisir son casque de vélo avec une mousse amovible, souvent équipée d’un velcro, ce qui vous permet de la nettoyer régulièrement voire de l’enlever complètement si besoin. 

 

#3. La molette

Indispensable pour régler son casque de vélo par rapport à sa taille de tête, la molette permet d’ajuster, en desserrant ou resserrant, l’armature intérieure de la coque. Il est important d’essayer les différents types de molettes avant de choisir son casque de vélo : certaines molettes sont en effet plus complexes d’utilisation que d’autres, choisissez une molette avec laquelle vous êtes à l’aise. La molette vous apporte une grande sécurité car elle permet à votre casque de vélo d’être parfaitement ajusté et ainsi de ne pas bouger en cas de choc. Vous apprécierez également d’avoir un casque de vélo parfaitement adapté à votre tour de tête, car cela vous évitera inconfort et gêne lorsque vous roulez. 

 

#4. La visière

Il est d’usage de choisir son casque de vélo avec une visière en VTT et BMX notamment, car celle-ci protège efficacement des projections de boue voire des insectes. Cependant, il est également intéressant de choisir son casque de vélo pour la ville ou la route avec une visière, car cette dernière peut également vous protéger du soleil et du vent, notamment pour les VTC. Certaines visières sont amovibles, ce qui peut ainsi vous permettre d’en changer selon vos besoins, voire de l’enlever si elle n’est pas utile pour votre sortie à vélo

 

#5. La lumière de sécurité

S’il est indispensable de disposer de lumières sur son vélo lorsque la nuit commence à tomber, il est possible de choisir son casque de vélo équipé lui-même de lumières pour plus de sécurité. Certaines lumières de casque de vélo permettent même au cycliste de mieux voir, en éclairant la route devant lui. Aussi, il est possible de choisir son casque de vélo sans lumières et de les acheter séparément. 

 

#6. L’homologation et les normes

Il est important de choisir son casque de vélo avec une homologation conforme aux normes européennes. En effet, vous n'envisagez pas d’acheter une voiture sans papiers conformes ? Il en va de même pour un casque de vélo : sans homologation, rien ne garantit son efficacité en cas de chute. Pour les casque de vélo, la norme européenne à laquelle vous devez vous référer est la norme EN1078. Il faut donc s’assurer qu’elle est bien mentionnée au moment de choisir son casque de vélo.

 

#7. Le poids

Le poids est un critère important pour bien choisir son casque de vélo, notamment en vélo de route, où chaque gramme compte. Et vous l’aurez deviné, plus un casque est léger, plus son prix est élevé, car cela nécessite des matériaux et une conception plus sophistiqués. La technologie in-mold, citée plus haut, est notamment une des techniques les plus efficaces pour gagner plusieurs dizaines de grammes. Si vous pratiquez le vélo de route de manière récurrente et/ou sportive, un casque léger, de moins de 300 grammes, vous évitera des douleurs à la nuque et en haut du dos. Un confort non négligeable lorsque l’on avale régulièrement les kilomètres à vélo

 

#8. Les matériaux utilisés

Comme nous l’avons vu plus haut lorsque nous avons mentionné les différents éléments qui composent un casque de vélo, il est possible d’utiliser différents matériaux lors de la fabrication des coques. Il est conseillé de choisir son casque de vélo avec plusieurs matériaux au niveau des coques, car cela assure une plus grande résistance en cas de choc, et évite notamment une désintégration du casque en plusieurs morceaux lors d’un impact violent. En la matière, le carbone est particulièrement apprécié pour sa durabilité. 

 

Critères secondaires pour bien choisir son casque de vélo

Outre les critères de base pour choisir son casque de vélo, il existe aujourd’hui de nombreuses options supplémentaires. Selon votre utilisation, celles-ci peuvent être particulièrement utiles et appréciables. 

 

La connexion bluetooth

Comme pour les voitures, certains casques de vélo sont équipés d’une connexion bluetooth, ce qui vous permet de téléphoner pendant que vous pédalez par exemple. Cela va même plus loin, puisque certains fabricants proposent des systèmes d’alarme et/ou d’alerte en cas de chute. C’est le cas du BH60 Bling de Livall, qui déclenche un éclairage d’urgence lors d’un impact. Le Cratoni Smartride, quant à lui, vous permet d’alerter une personne enregistrée au préalable en cas de chute. Choisir son casque de vélo connecté apporte donc une sécurité et des fonctions supplémentaires non négligeables. 

 

La housse de protection contre la pluie

Pour les cyclistes qui ont l’habitude de faire face à la pluie, les housses de protection contre la pluie peuvent être d’un grand secours. Parfois livrées directement avec le casque de vélo, il est aussi possible de s’en procurer une séparément. Certaines housses sont universelles, et s’adaptent ainsi à tout type de casque de vélo

 

L’antivol

Tout comme les vélos, les casques de vélo ont, eux aussi, des antivols spécifiques. Il n’est pas nécessaire de choisir son casque de vélo de manière spécifique pour cela : les antivols sont généralement conçus pour convenir aux trous d’aération de la majorité des casques de vélo

 

Protection contre le froid 

S’il est possible de choisir son casque de vélo avec une couvrance particulièrement importante, il existe aussi des accessoires amovibles qui protègent davantage du froid, notamment au niveau des oreilles. 

 

Ainsi, de nombreux critères sont à prendre en compte pour bien choisir son casque de vélo. Ventilation, visière, molette… : chaque cycliste peut trouver le casque de vélo idéal, tant les modèles sont nombreux et différents. Toutefois, outre les caractéristiques propres au casque de vélo, la taille de tête est un élément fondamental pour bien choisir son casque de vélo. Mal ajusté, un casque de vélo perd toute son utilité. Pour bien choisir son casque de vélo, il est donc primordial de mesurer et de connaître son tour de tête

 

Bien choisir son casque de vélo en fonction de sa taille de tête

 

Casque de VTT

 

Propre à chacun, la taille du tour de tête est déterminante pour bien choisir son casque de vélo. Pour rappel, la plupart des casques de vélo possèdent une taille minimale, ainsi qu’une taille maximale : connaître votre tour de tête vous aidera ainsi à vous repérer plus facilement parmi les casques de vélo qui peuvent vous correspondre ou non. Pour cela, vous pouvez tout bonnement utiliser un mètre de couturière, et le faire passer de votre milieu de front à votre bosse occipitale. Vous pouvez également prendre vos mesures dans un magasin spécialisé, qui sont souvent équipés pour cela. Pour être certain de bien choisir son casque de vélo par rapport à sa taille de tête, vous devez avant toute sortie à vélo vérifier que le casque de vélo est parfaitement ajusté. Pour cela, rien de plus simple : une fois le casque de vélo enfilé, la molette vous permet de régler le serrage. Une fois l’ajustement réalisé au niveau de la molette, il est important de secouer la tête pour vérifier que le casque de vélo ne bouge pas. Aussi, le casque de vélo doit être confortable, et ne pas exercer de pression sur vos tempes ou votre front. Cette donnée est primordiale pour bien choisir son casque de vélo, car si ce dernier vous fait mal avant même toute activité, en cas de chocs, les dommages causés pourraient être décuplés. Pour terminer l’ajustement de votre casque de vélo, il convient d’adapter la sangle jugulaire, qui doit être suffisamment proche de votre visage pour vous maintenir tout en vous laissant une bonne liberté de mouvement.

Nous l’avons vu, le tour de tête est important pour bien choisir son casque de vélo. Mais ce n’est pas le seul élément à prendre en compte pour trouver LE casque de vélo parfait : votre pratique du vélo est en effet déterminante pour choisir son casque de vélo. Casque de vélo de route ou casque de vélo pour le VTT, chaque pratique nécessite un casque de vélo bien spécifique !

 

Bien choisir son casque de vélo en fonction de sa pratique

 

Casque de vélo pour le BMX

 

Casque de vélo pour la ville / VTC

D’architecture parfois bien différente, les casques de vélo pour la ville ou pour le VTC peuvent également avoir des caractéristiques techniques divergentes. Ainsi, pour les courts trajets en ville par exemple, il est souvent indiqué de choisir son casque de vélo sous forme arrondie, qui met davantage l’accent sur la protection et la solidité. Pour le VTC ou les plus longs trajets en vélo de ville, en revanche, il est recommandé de choisir son casque de vélo plutôt fin, avec une meilleure ventilation et plus de légèreté. Nous avons sélectionné pour vous des casques de vélo pour la ville et des casques de vélo pour le VTC :

 

Casque de vélo pour le VTT

Bien différents de ceux prévus pour la ville, les casques de vélo pour le VTT sont généralement pourvus d’une ventilation élaborée, tout en offrant de la légèreté. Aussi, il est intéressant de choisir son casque de vélo pour le VTT avec une visière, qui vous protège des éléments extérieurs tels que la boue, les branches d’arbre, ou encore le soleil et la pluie. Vous trouverez notre sélection de casques pour le VTT ci-dessous :

 

Casque de vélo pour la route

La vitesse étant l’élément le plus important en vélo de route, il est pertinent de choisir son casque de vélo de route avec une construction aérodynamique et légère. Les casques de vélo de route ont, ainsi, un format allongé, idéal pour une meilleure pénétration dans l’air. La ventilation fait également partie des critères indispensables de ce type de casque, notamment pour une utilisation sportive. Nous avons réalisé une sélection de casque de vélo pour la route :

Casque de vélo BMX

Pratique la plus engagée, le BMX requiert une protection considérable contre d’éventuelles chutes avec beaucoup de hauteur. Il est envisageable de choisir son casque de vélo pour le BMX sous forme de bomber ou bol, qui recouvre une grande partie de la tête. Ce type de casque de vélo est communément utilisé pour pour les pratiques urbaines, comme la rampe (similaire aux skateparks), le flat (des figures sur place) ou encore le street (des figures sur des équipements urbains). Il est également possible de choisir son casque de vélo pour le BMX avec une protection intégrale de la tête, sous forme de casque de motocross. Ces casques de vélo sont, en général, utilisés par les pratiquants de courses de BMX ou encore de dirt (des figures à réaliser en traversant des bosses).

 

Casque VTT Freeride

Enfin, pour choisir son casque de vélo pour le VTT Freeride, il est obligatoire d’adopter un casque de vélo intégral. Le VTT Freeride étant une discipline dangereuse, les casques sont ainsi plus longs au niveau de la nuque pour une protection renforcée. Une mentonnière, souvent amovible, est également présente pour protéger votre visage.

Chaque pratique exige un casque de vélo bien spécifique. Il est donc nécessaire de choisir son casque de vélo en fonction de sa pratique, tant pour votre confort que pour votre sécurité lors de vos sorties à vélo. Et si cela s’applique aux adultes, c’est aussi vrai pour les enfants ! La suite de l’article se charge de vous expliquer comment bien choisir son casque de vélo pour enfant

 

Bien choisir un casque de vélo pour enfant

 

Casque de vélo pour enfant

 

Depuis le 22 mars 2017, les enfants de moins de 12 ans doivent obligatoirement porter un casque de vélo, qu’ils soient sur leur propre vélo ou transportés sur un autre vélo. En effet, les enfants sont bien plus fragiles, et n’ont pas les mêmes réflexes qu’une personne adulte. Mais alors, comment choisir son casque de vélo pour enfant ? Les fabricants proposent aujourd’hui des modèles en adéquation parfaite avec les caractéristiques des enfants. Ainsi, en premier lieu, la taille est spécialement conçue pour correspondre à la petite taille des tours de tête des enfants. Certains modèles vont même plus loin, puisqu’ils sont adaptés au transport de l’enfant dans un siège de vélo : l’arrière du casque de vélo est ainsi plus plate, pour réduire la gêne de l’enfant. Par ailleurs, les fabricants font un effort tout particulier sur le design ou les couleurs des casques de vélo pour enfants, pour plaire davantage tout en remplissant leur fonction de base, à savoir la protection.

Le processus pour bien choisir son casque de vélo pour enfant est le même que pour un adulte : l’ajustement est similaire, le casque de vélo doit envelopper la tête de l’enfant sans exercer de pression, et ne pas bouger lors de ses mouvements.

 

Maintenant que vous savez comment il faut choisir son casque de vélo, une question fondamentale reste en suspens : comment manier son casque de vélo au quotidien et surtout, quand faut-il changer son casque de vélo ? La suite de notre article répond à toutes vos questions sur le sujet ! 

 

Bien manipuler son casque de vélo et quand changer son casque de vélo ?

 

Casque de vélo

 

Savoir comment bien choisir son casque de vélo est essentiel, mais savoir quand le changer est tout aussi fondamental. La durée de vie moyenne d’un casque de vélo de route est d’environ 5 ans pour un pratiquant régulier, dont le casque de vélo n’a subi aucun choc. Cette durée de vie est donc, logiquement, bien inférieure pour un casque de VTT ou de BMX par exemple, pour lesquels les à-coups sont bien plus vite arrivés et dont les propriétés d’absorption des chocs sont donc plus rapidement réduites. Toutefois, si la durée de vie peut varier selon votre usage et selon le type de casque de vélo, sachez que tout casque ayant reçu un choc violent est hors d’usage. Si cela arrive, vous saurez donc que vous devez obligatoirement changer votre casque de vélo ! En effet, une fois le choc subi, ce dernier perd toutes ses capacités d’absorption des chocs, et se retrouve donc hors d’usage, puisqu’il ne vous protège plus. Par ailleurs, la manipulation de votre casque de vélo peut aussi influencer la durée de vie de votre casque de vélo. Ainsi, si votre casque de vélo reçoit régulièrement des à-coups, notamment si vous le posez trop brutalement au sol ou s’il tombe fréquemment, il perdra petit à petit ses propriétés d’absorption, et verra donc son usure amplifiée à grande vitesse ! 

Aussi, l’entretien de votre casque de vélo joue un rôle capital dans la durée de vie de votre casque de vélo. En effet, si vous stockez votre casque de vélo dans un endroit chaud, au soleil, ou en extérieur par exemple, les propriétés mécaniques de votre casque de vélo seront directement impactées. De même si vous ne le nettoyez pas suffisamment. Mais alors, comment entretenir son casque de vélo

 

Entretenir son casque de vélo  

 

Entretenir son casque de vélo

 

Tout d’abord, il est capital de stocker son casque de vélo dans endroit à l’abri du soleil et du froid, et au sec , car les conditions climatiques impactent fortement les propriétés d'un casque de vélo ! De plus, la transpiration est, elle aussi, un facteur de dégradation, notamment au niveau des mousses qui vont se tasser petit à petit. C’ est pour cela, et également pour des raisons d’hygiène, qu’il est primordial de les nettoyer régulièrement, tout comme votre casque de vélo. Pour le nettoyage, rien de bien compliqué : vous pouvez tout simplement avoir recours à une éponge douce et une eau savonneuse. En revanche, renoncez à l’usage de tout détergent, lessive et autre nettoyant chimique, et laissez le tout sécher à l’air libre. Si les mousses peuvent éventuellement être mises à la machine à laver, le sèche-linge est à l’inverse totalement proscrit. Une fois le nettoyage réalisé, votre casque de vélo semblera comme neuf ! Attention, si un bon entretien vous assure une meilleure durabilité de votre casque de vélo, cela n’augmente en rien ses années de vie. Par contre, cela évite à votre casque de vélo de s’user prématurément, et vous garantit par la même occasion une meilleure hygiène. Il est donc important de réaliser régulièrement des sessions de nettoyage de l’ensemble de votre casque de vélo, surtout si vous transpirez beaucoup.  

Vous savez à présent comment bien choisir son casque de vélo, que ce soit pour un adulte ou pour un enfant, mais aussi comment l’entretenir et quand le changer. 

 

Si vous avez des questions, des doutes qui persistent ou simplement besoin d'un conseil, notre équipe d'experts et de passionnés se tient à votre disposition au 04 85 21 31 82 (appel gratuit) ou par message via notre Centre d'Aide. Nous serons ravis de vous répondre et de vous accompagner dans la préparation de votre projet !

 

Crédits photos (dans l'ordre d'apparition) : (1,2) ©Castelli - (3,5) ©POC - (4) ©Vaude - (6) ©pasja1000/Pixabay - (7) ©Ortlieb - (8) ©MaBras/Pixabay 

Partager

Articles liés